Par Claude Giguère, conseiller en gestion des risques | Sécurité incendie et des lieux à La Mutuelle des municipalités du Québec

Toute situation de conduite est potentiellement dangereuse. On le sait, les risques liés à la conduite sont multiples, que ce soit en raison des conditions routières, du comportement des conducteurs ou de l’état du véhicule. Saviez-vous que, parmi les sinistres municipaux, on retrouve souvent des accidents qui surviennent sans qu’un autre véhicule que celui de la municipalité soit impliqué? C’est pourquoi nous vous encourageons à mettre en place des mesures pour vos employés ayant à conduire les véhicules municipaux. La formation et un contrôle des acquis sont des moyens efficaces d’y parvenir.

La vigilance est de mise dans l’utilisation des véhicules municipaux, en particulier lorsqu’il s’agit de véhicules lourds et de véhicules d’urgence. C’est en haussant le niveau de contrôle et d’anticipation qu’il devient possible de repérer les dangers et d’adapter la conduite à la situation.

Dans beaucoup de municipalités, le personnel des travaux publics est formé à la conduite des véhicules par d’autres employés plus expérimentés, souvent de façon informelle, sans qu’il y ait de normes ou de protocoles encadrant la pratique. Or, ce type de formation n’est pas à toute épreuve. Souvent, lorsque les conditions sont plus difficiles, les conducteurs se retrouvent démunis et sont alors plus susceptibles d’effectuer de mauvaises manœuvres. C’est pour cette raison que La Mutuelle des municipalités du Québec (MMQ) recommande qu’un cours de conduite préventive soit suivi par tout membre du personnel appelé à conduire un véhicule municipal.

Les notions présentées dans ce type de formation permettent non seulement d’anticiper les conditions potentiellement dangereuses, mais aussi de réagir rapidement et adéquatement aux dangers et d’en réduire les dommages dans la mesure du possible. Les avantages sont nombreux, notamment :

    • Diminution des risques d’accident et des séquelles;
    • Diminution des risques de poursuites en responsabilité civile;
    • Diminution de l’usure du véhicule et de la consommation de carburant;
    • Diminution du stress lié à la conduite et de la fatigue.

Parmi les principales notions de conduite préventive, on retrouve la préparation et l’anticipation. Plus on est préparé, plus on est en mesure de prévoir les aléas possibles et de trouver des options rapidement.

Sur la route, il est recommandé d’adopter une conduite défensive et de toujours envisager le pire (autant en ce qui concerne le comportement des autres conducteurs qu’en matière de conditions routières)[1]. La vigilance est primordiale, il faut porter une attention particulière aux signaux tant sonores que visuels. Piétons, cyclistes et enfants peuvent être plus imprévisibles que les autres utilisateurs de la route, il faut donc être encore plus attentifs à leurs manœuvres.

Il est également primordial de garder sa concentration au volant. Cela se traduit notamment par une absence absolue de distractions. Les gestionnaires doivent aussi être soucieux de bien gérer les heures travaillées afin de ne pas dépasser les limites prévues à la loi.

Finalement, la communication est essentielle. Un bon usage des différents feux de son véhicule et une vigilance quant à ceux des autres sont des éléments importants.

L’utilisation des véhicules pour les travaux publics est une réalité, mais il ne faut surtout pas négliger les risques que cela implique! Plus les conditions de la route sont difficiles, plus les notions de conduite préventive sont importantes. C’est en apprenant à les maîtriser qu’il sera possible de les utiliser efficacement.

Il est important que les employés des travaux publics reçoivent une formation appropriée et adaptée à l’exercice de leurs fonctions. Par exemple, un cours sur la conduite hivernale devrait être offert aux employés amenés à conduire l’hiver alors qu’un cours de conduite de machinerie lourde devrait être offert aux employés qui utilisent ce type d’équipement. Plusieurs organisations certifiées offrent un cours de conduite préventive qui vise à donner au personnel les outils qui lui permettront de prévenir les collisions et les accidents dans des conditions routières difficiles.

Quant aux gestionnaires, ils ont la responsabilité de s’assurer que les employés aient un niveau de maîtrise des véhicules permettant de réduire les risques d’accident coûteux qui bouleversent la gestion des opérations et l’offre de services aux citoyens. Pour ce faire, il ne faut pas hésiter à recourir à des firmes spécialisées pour réaliser des examens. Ceci permet d’aider à cibler les employés qui auraient un besoin de formation plus important.

N’hésitez pas à demander le soutien d’un de nos conseillers en gestion des risques pour vous guider dans vos démarches ou pour toute autre question en lien avec vos risques.


[1] Association québécoise des transports, Conseils de conduite défensive