En tant que gestionnaire d’un aréna, vous avez la responsabilité de veiller à offrir des locaux bien entretenus et des installations conformes aux normes de sécurité. La complexité des systèmes présents, la variété de risques amplifiés par la présence du public rend les enjeux de sécurité considérables. Pour ajouter au défi, l’expertise nécessaire est aussi vaste que pointue. Pour vous aider à cerner les actions prioritaires, voici un portrait des principaux risques liés à ce type d’immeuble municipal.

Les principaux types de risques

Les risques prédominants associés à un aréna sont intimement liés à la qualité de l’entretien du bâtiment, des installations et des équipements. Il est donc essentiel d’établir un programme d’entretien rigoureux et de tenir des registres renfermant les actions réalisées pour réduire les sinistres potentiels.

Ainsi, voici une liste non exhaustive des principaux risques que l’on retrouve dans un aréna :

  • les blessures et les dommages aux biens des personnes qui fréquentent les lieux;
  • les difficultés à évacuer le bâtiment en raison d’issues de secours non fonctionnelles;
  • les malaises dus aux émanations de gaz toxiques des moteurs et des équipements de réfrigération;
  • les incendies pouvant prendre naissance dans la cuisine ou dans le garage, au niveau des                      équipements électriques;
  • les contaminations des tours de refroidissement par la bactérie Legionella;
  • les risques de vol ou de vandalisme;
  • les risques particuliers liés aux événements spéciaux.

La sécurité incendie, l’affaire de tous!

Pour maintenir les lieux sécuritaires, vous devez maximiser la sécurité incendie de votre immeuble. Par exemple, les appareils de cuisson utilisés dans un casse-croûte doivent être protégés par une hotte conforme à la norme NFPA 96 et munis d’un système d’extinction fixe relié au système d’alarme incendie du bâtiment. Par ailleurs, l’entreposage négligent de matières combustibles dans un local technique peut constituer une vraie bombe à retardement. Vous devriez veiller à ne jamais empiler de chiffons imbibés de solvant sur un établi, dans une cuve de nettoyage ou dans un baril sans couvercle. D’autre part, les bouteilles de gaz propane en surplus utilisées pour la surfaceuse doivent être entreposées à l’extérieur, dans un enclos grillagé et cadenassé. Clairement, vous gagnerez à impliquer tout le personnel  dans le repérage de risques potentiels en les formant adéquatement sur les risques.

Une réglementation variée

La réglementation applicable aux arénas peut s’avérer difficile à comprendre – et donc à respecter – tant elle est variée et complexe. En effet, elle est constituée des différentes lois, règlements et codes administrés par la Régie du bâtiment du Québec, de la Loi sur les permis d’alcool, de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme et des lois et règlements en matière de santé et sécurité au travail, etc. Pour s’y retrouver, certaines organisations, tels l’APSAM, la RBQ, le MSSS, l’INSPQ, devraient être consultées aussi souvent que nécessaire. Par ailleurs, le Guide de sécurité et de prévention dans les arénas, diffusé par l’AQAIRS, est l’outil de référence par excellence, puisqu’il présente au gestionnaire de l’édifice l’ensemble des enjeux et des solutions relatives à ces questions.

Le rôle et les responsabilités du gestionnaire

En tant que gestionnaire d’un aréna, vous avez le devoir de vous informer sur les nombreux enjeux de sécurité liés à l’édifice. De plus, vous devez mettre en place des processus d’inspection et d’entretien efficaces et réguliers, afin de déceler rapidement les situations dangereuses et de garder le contrôle. Il va sans dire que la formation de votre personnel d’entretien est aussi primordiale, pour que celui-ci puisse mieux comprendre la nature et l’importance de ses tâches. De même, vous devriez vous assurer de retenir les services de firmes externes rigoureuses pour procéder à la vérification en profondeur des différents équipements et systèmes de l’aréna qui demandent une plus grande expertise. À cet effet, pensez par exemple au moteur de la zamboni, aux appareils de réfrigération sous pression ou aux composantes des systèmes de détection et d’alarme, qui nécessitent tous des vérifications et des entretiens réguliers par des spécialistes.

Pour de plus amples renseignements, les membres sociétaires de La Mutuelle des municipalités du Québec peuvent contacter gratuitement l’équipe de la gestion des risques.

Claude Giguère
Conseiller en gestion des risques, sécurité incendie et des lieux
La Mutuelle des municipalités du Québec