9 conseils pour réduire les risques d’incendie au garage municipal

Par Claude Giguère - MMQ

Le garage municipal est un bâtiment très vulnérable au feu en raison des activités liées à l’entretien des équipements de la municipalité qui s’y réalisent. Il est donc essentiel pour toute municipalité d’adopter des mesures préventives pour éviter que ses biens ne partent en fumée!

Des mesures actives de prévention aussi simple que la vérification régulière des équipements électriques et l’intégration de procédures préventives dans l’organisation du travail peuvent réduire considérablement le risque d’incendie au garage municipal. Bien sûr, chaque effort supplémentaire réalisé par la municipalité ne sera pas en vain.

Voici quelques renseignements sur les principales sources potentielles d’incendie et des mesures à mettre en place pour éviter le pire.

Les travaux par points chauds

Les travaux par points chauds comprennent tous les types de travaux où il y a formation d’étincelles ou de flammes nues tels que le soudage et le coupage. Il est fréquent que ces types de travaux exécutés trop près de matériaux combustibles ou de liquides inflammables provoquent la pire des situations. À cet effet, la section 5.2. du Code national de prévention des incendies du Canada (CNPI) fait état des mesures préventives pour les tâches de ce genre.

Voici trois mesures essentielles à respecter lors de travaux par points chauds :

  • Effectuez les activités de soudage à plus de 15 m (50 pi) des produits inflammables et combustibles. Si ce n’est pas possible, protégez les matières combustibles et inflammables au moyen de matériaux incombustibles.
  • Placez des écrans de protection ignifuges autour des postes où des travaux de soudage ou de meulage sont effectués, et ce, afin de limiter la projection de tisons et d’étincelles.
  • Assurez une surveillance des risques d’incendie au cours des travaux et au moins 60 minutes suivant leur achèvement.

La combustion spontanée

Non, ceci n’est pas une légende urbaine! Les chiffons imbibés de solvant que l’on trouve si fréquemment dans un garage municipal peuvent véritablement prendre spontanément en feu sans qu’aucune étincelle ou flamme ne soit en cause.

En fait, lorsque des chiffons imbibés de produits contenant des solvants sont accumulés dans un contenant, les molécules s’échauffent et peuvent dégager une quantité suffisante de chaleur pour

déclencher la combustion. Ce phénomène s’appelle précisément la combustion spontanée ou autocombustion.

Certaines mesures peuvent aider à prévenir ce risque causé par les chiffons imbibés de solvant. Notamment :

  • N’empilez jamais les chiffons imbibés de solvant sur un établi, dans une cuve de nettoyage ou dans un baril sans couvercle.
  • Jetez les chiffons souillés de solvant dans des contenants fabriqués de matériaux incombustibles et munis d’un couvercle bien ajusté.

L’électricité

Les feux d’origine électrique sont souvent causés par la défaillance d’un équipement ou par une mauvaise utilisation d’un appareil électrique.

Voici quelques précautions concernant les risques d’incendie d’origine électrique :

  • Utilisez seulement l’équipement électrique approuvé pour les situations où il y a possibilité de présence d’essence ou de vapeurs inflammables.
  • Ne vous servez en aucun cas d’un appareil défectueux
  • Ne laissez sous aucun prétexte passer des véhicules sur des cordons d’alimentation non protégés. Ces cordons doivent être installés dans un conduit.
  • Assurez-vous que les rallonges utilisées sont approuvées par un organisme reconnu et inspectez-les régulièrement. L’utilisation d’une rallonge électrique doit être temporaire.

 Des précautions qui rapportent

Un incendie, même mineur, a toujours des conséquences qui impliquent des coûts, du temps et du stress. Plus encore, il peut priver la municipalité d’un bâtiment nécessaire au bon fonctionnement de ses activités. De façon plus tragique, il peut même coûter des vies humaines.

Pour éviter de tels événements, il est essentiel de mettre en place des mesures préventives.

Pour de plus amples détails, les membres sociétaires de La Mutuelle des municipalités du Québec peuvent communiquer avec l’équipe de la gestion des risques.

Claude Giguère
Conseiller en gestion des risques, sécurité incendie et des lieux
La Mutuelle des municipalités du Québec